2019-04-04 00:00:00

Grand débat des entreprises de proximité : Libres paroles et contributions des chefs d’entreprise

Le 7 mars dernier, au terme de 42 réunions menées dans toute la France (le 20 février pour les Vosges), l’U2P a présenté les contributions des participants au Grand débat des entreprises de proximité.
C’est dans l’amphithéâtre du Conseil économique, social et environnemental (CESE), que l’U2P a choisi de restituer les débats.
Le président de l’U2P, Alain GRISET a rappelé le sentiment de frustration et le désarroi d’un grand nombre de chefs d’entreprise, poussés sur les ronds-points et venus grossir les rangs des Gilets jaunes. Il a ainsi réitéré la nécessité de débattre des priorités des entreprises de l’artisanat, du commerce de proximité et des professions libérales, une démarche que l’U2P a fait sienne en cherchant à réunir les conditions d’une expression libre.
Il est ensuite revenu sur les principaux enseignements du Grand débat des entreprises de proximité : des contraintes et des normes omniprésentes, des réglementations qui grignotent petit à petit l’optimisme, la persévérance, le plaisir au travail, l’espoir de former des compétences et de transmettre son entreprise. Il a également rappelé les trois points clés qui ont émergé du Grand débat des entreprises de proximité : remédier à l’inéquité fiscale et sociale, mettre un terme à la complexité, et accompagner l’économie de proximité par une compréhension réelle de ses enjeux.
Enfin, il a appelé de ses vœux la mise en œuvre d’une véritable politique des entreprises de proximité. Le président de l’U2P Vosges est également intervenu afin de présenter les principaux éléments évoqués de notre grand débat dans les Vosges.
Les artisans, commerçants, professionnels libéraux et l’économie de proximité dans son ensemble doivent être replacés au cœur des choix de société à venir.

On peut faire des étincelles dans son métier et être moins brillant dans la paperasse.