Bienvenue à LA CAPEB !

SÉLECTIONNEZ UN DEPARTEMENT

ou accédez directement à la

2017-05-10 10:44:49

La CAPEB, prête à travailler avec le nouveau président de la République dans un esprit constructif/ouvert

Au surlendemain de l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République Française, la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) souhaite ouvrir rapidement le dialogue avec le président de la République pour relancer l’économie du Bâtiment, et, plus largement l’économie française. La reprise globale de l’activité (+1,5%), constatée l’année dernière après 15 trimestres de baisse consécutifs, est encore fragile et doit être impérativement soutenue et dyna

La CAPEB présente au président de la République ses vœux de succès pour reconstruire et consolider les efforts de toute une Nation. Après avoir rencontré le candidat et ses équipes responsables du secteur, la CAPEB a pu constater la capacité d’écoute du candidat E. Macron, élu depuis à la fonction suprême de l’État français.

Les entreprises artisanales du Bâtiment forment le vœu que le président de la République saura initier des politiques et des mesures plus favorables et plus justes sur les points qui constituent des marqueurs économiques pour l’activité du secteur :

  • la lutte contre le travail détaché illégal
  • une TVA réduite pour les marchés de la rénovation énergétique et pour tous les travaux en faveur du maintien à domicile
  • un maintien des qualifications professionnelles pour l’exercice des métiers du Bâtiment
  • un maintien de la primauté des accords de branche pour préserver le dialogue social

Dans l’immédiat, la CAPEB demande à son Réseau de poursuivre ses contacts en régions auprès des candidats aux élections législatives afin de porter les propositions de l’artisanat du Bâtiment, défendues dans son ‘agenda des 100 jours’ qui recense les 10 priorités de la CAPEB à mettre en œuvre dans les premiers mois du futur gouvernement.

« Nous félicitons le Président Emmanuel Macron pour son élection et souhaitons courage et détermination à son futur gouvernement. Outre le candidat, nous avions longuement rencontré, à plusieurs reprises, ses équipes dans la perspective des élections. À ces occasions, nous avions évoqué les mesures que nous jugions positives mais également les sujets qui fâchent notre secteur. Nous voulons croire qu’Emmanuel Macron aura à cœur de s’appuyer sur l’économie de proximité pour relancer la France. »

Patrick Liébus, Président de la CAPEB

Pour consulter ‘l’agenda des 100 jours’ complet de la CAPEB, cliquer ici.