Bienvenue à LA CAPEB !

SÉLECTIONNEZ UN DEPARTEMENT

ou accédez directement à la

2018-02-07 00:00:00

Le secteur de la construction s'oppose aux PPP des Lycées d'Ile de France

La filière de la construction regroupant architectes, bureaux d’études, entreprises et artisans du bâtiment, dans un courrier en datedu 19 janvier 2018, a demandé à la Présidente de la Région Ile de France, MmeValérie PECRESSE , de reconsidérer son plan de construction ou dereconstruction de 3 Lycées par le biais d’un partenariat public privé (PPP)qu’ils estiment inapproprié.

Les organisations professionnelles signataires mettenten avant la nécessité d’offrir aux élèves et aux enseignants de l’Ile de Francedes lycées rapidement construits ou reconstruits via des procéduresconcurrentielles capables de garantir la qualité de conception et le meilleurcoût de réalisation.

Elles mettent en garde sur le surcoût auquel lecontribuable sera exposé du fait d’une telle initiative. Elles rappellent quela mise en concurrence se trouvera réduite à un petit nombre de majors du BTPpouvant seuls prétendre à de tels marchés. En conséquence, cela exclutcorrélativement d’accès direct à la commande publique, les professionsreprésentées par les organisations signataires, forces vives de l’économielocale, pour un montant de travaux très importants.

Ce choix de recourir au PPP est d’autant plusincompréhensible au regard de l’expérience malheureuse des METP (dénominationinitiale des PPP), expérimentée par la Région Ile de France entre 1988 et 1997,et qui s’est soldée par un scandale politico-financier assorti de lourdesamendes pour les majors du BTP pour entente. Il l’est également au regard del’objectif affiché de sa Présidente de faciliter l’accès des Tpe-Pme auxmarchés publics régionaux par le biais d’un « Small Business Act »afin justement de favoriser le développement des entreprises et du tissuéconomique local et ce au lendemain des rencontres franciliennes de l’économiecirculaire.

Les organisations signataires demandent à laPrésidente de la Région Ile de France de renoncer au choix du PPP pour opterpour une opération conduite en maîtrise d’ouvrage publique conduite par laville. Cela aurait pour effet de permettre des économies conséquentes auxcontribuables d’Ile de France et d’offrir des débouchées aux entrepriseslocales.