Bienvenue à LA CAPEB !

SÉLECTIONNEZ UN DEPARTEMENT

ou accédez directement à la

2018-02-19 01:36:40

Réunions plan de rénovation énergétique : ce qu’ont dit vos CAPEB locales

A Bordeaux, Angoulême, Niort, Guéret, La Rochelle, Limoges, Mont-de-Marsan, Périgueux, Poitiers… Dans toute la région, les CAPEB locales de la Nouvelle-Aquitaine ont défendu votre voix lors des réunions de concertation sur le projet de plan de rénovation énergétique des bâtiments. Votre CAPEB départementale y était.

Un bon point pour le Gouvernement : le projet de plan de rénovation énergétique des bâtiments a commencé par une concertation nationale. Au lancement officiel de cette concertation, le 24 novembre, la CAPEB était déjà la seule organisation à représenter les entreprises.
En reconnaissant notamment les grandes ambitions du plan, qui veut faire de la rénovation énergétique une priorité nationale, mais en mettant le doigt sur les questions qui fâchent : le manque de moyens financiers et les fausses bonnes idées comme un bonus-malus pénalisant pour les ménages ou la massification des travaux.

La rénovation énergétique, un challenge depuis 2007

Sur le terrain, les CAPEB départementales de Nouvelle-Aquitaine ont donc répondu présentes aux réunions de concertation locales organisées par les préfets : le 22 janvier à Bordeaux,le 23 janvier à Angoulême, le 24 janvier à Guéret, le 25 janvier à Niort, le 26 janvier à La Rochelle, le 29 janvier à Limoges et le 31 janvier à Mont-de-Marsan, Périgueux et Poitiers.

L’occasion pour vos représentants CAPEB de rappeler haut et fort au micro, lors des débats, que les professionnels du bâtiment n’ont pas attendu ce projet de plan gouvernemental pour faire de la rénovation énergétique un enjeu majeur. La mobilisation a commencé dès 2007. La CAPEB a d’ailleurs participé aux travaux du Grenelle de l’Environnement en militant pour des mesures incitatives et en créant la marque ECO Artisan®, aujourd’hui premier réseau de professionnels RGE avec plus de 14000 titulaires.

Le rappel nécessaire des difficultés rencontrées

Au plus près des artisans pour accompagner leur montée en compétences dans le domaine de la rénovation énergétique, la CAPEB est d’autant mieux placée pour redire les difficultés rencontrées par les professionnels : des démarches complexes (comme la qualification RGE), des normes dont le nombre explose, un mille-feuille d’aides instables et difficiles à comprendre (TVA, CITE,Eco-PTZ, financement de la formation…). Le tout pour un marché de la rénovation énergétique qui ne décolle pas encore alors que le secteur du bâtiment, qui sort d’une longue crise, a justement besoin d’être soutenu durablement.

Maillon local de votre confédération, vos représentants CAPEB se sont donc imposés dans le débat pour rappeler ce qu’est le quotidien de l’artisanat du bâtiment. Tout en détaillant les propositions concrètes de la CAPEB pour ce projet de plan : remplacer le CITE par une prime, engager une démarche de valorisation des travaux auprès du public, et proposer des solutions de financement, particulièrement pour les publics « précaires » et « très précaires ».