2019-01-28 08:40:07

Spécial employeurs : Vos obligations en termes d’installations électriques

Le saviez-vous ?

Un quart des incendies dans les petites entreprises est dû à une installation électrique défectueuse (source : Sécurité incendie, avril 2017) ?

Installations électriques : quelles sont vos obligations ?
Risques de brûlures, de choc électrique ou départ d'incendies… Les installations électriques peuvent présenter un danger pour les salariés, les clients, les visiteurs...

vérifier la conformité des installations par rapport aux normes en vigueur.
En cas d’accident de travail, l'inspecteur du travail ou la Caisse Régionale d'Assurance maladie peut demander à l’employeur de produire un certificat attestant de la conformité des installations.

LES VERIFICATIONS INITIALES ET PERIODIQUES DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES
1/ Si les locaux accueillent des salariés, ou des visiteurs extérieurs (ERP, Etablissement Recevant du Public, comme les bars, restaurants…), il est obligatoire de procéder à une vérification initiale des installations avant la première mise en service. Même chose si le réseau électrique a subi une modification importante.
2/ Il faut ensuite chaque année procéder à une nouvelle vérification pour vous assurer du maintien en conformité de vos installations.

LA NATURE DU CONTROLE
L'arrêté du 19 avril 2012 définit l'ensemble des normes à appliquer installation par installation : à basse tension et haute tension, enseignes, installations d'éclairage extérieur, etc.
Depuis le 1er janvier 2014, le périmètre de vérification s'est élargi : celle-ci ne porte plus seulement sur les locaux à risque d'incendie ou d'explosion, mais sur l'ensemble des installations électriques de votre établissement.

UNE OBLIGATION DE FORMATION ENVERS LES SALARIÉS
Certains de vos salariés procèdent à des opérations sur des installations électriques, ou à proximité d'eux ? Depuis le 1er juillet 2015, vous êtes tenus de les former aux risques électriques et aux mesures de prévention.
Cette obligation vaut pour les installations pérennes, comme pour les temporaires : chantiers du bâtiment et des travaux publics, chantiers de construction ou de réparation de bateaux, chantiers forestiers ou agricoles.
Selon une enquête de l'INRS, un salarié sur 19 travaillant sur une installation électrique a été victime en 2010 d'un accident du travail nécessitant un arrêt de travail.

L’ACCOMPAGNEMENT DE LA CAPEB VAUCLUSE
La CAPEB Vaucluse propose des formations « habilitations électriques » pour tous les corps d’état du bâtiment. Elle vous aide dans le montage du dossier de formation et la prise en charge financière.
Contactez rapidement la CAPEB Vaucluse pour faire un point sur vos obligations : 04 90 13 32 70

POUR ALLER PLUS LOIN :
Les risques électriques sur le site de l’INRS : http://www.inrs.fr/risques/electriques/reglementation-prevention-risque-electrique.html

On peut faire des étincelles dans son métier et être moins brillant dans la paperasse.