Encourager le maintien à domicile

L’ampleur des besoins doit inciter les Pouvoirs publics à aider les particuliers concernés à adapter leur logement. La CAPEB plaide pour que le crédit d’impôt en faveur des dépenses d’équipements, spécialement conçus pour les personnes âgées ou handicapées, institué en 2004 à son initiative, soit pérennisé et renforcé.

Elle préconise également l’application du taux réduit de TVA sur ces travaux afin d’encourager les particuliers à les faire réaliser.

Sensibiliser et former les artisans

CAPEB travaille depuis des années pour développer chez les artisans un réflexe « accessibilité » permettant d’aborder systématiquement cette question lorsque des travaux sont envisagés et ainsi d’anticiper plutôt que de devoir agir dans l’urgence.

Dans cet esprit, elle développe les marques Handibat® (mobilité réduite) et Silverbat® (personnes âgées), ouvertes à toutes les entreprises du bâtiment, et qui apportent une information fiable et objective sur les compétences des professionnels intervenants en matière d’accessibilité.
Loin de se contenter de répondre aux exigences de la loi ou de la réglementation, les titulaires de ces marques recherchent les solutions les plus appropriées en fonction des besoins et des attentes de leurs clients, plaçant l’humain et l’esthétique au cœur de leurs interventions.

Les conditions d’obtention de ces marques sont rigoureuses et strictement encadrées. Les professionnels qui désirent s’en prévaloir suivent une formation pointue à laquelle participent des professionnels de la santé, notamment des ergothérapeutes. L’attribution de la marque résulte de la décision d’une commission départementale où sont représentés tous les acteurs locaux de l’accessibilité.

Dans la perspective du projet de loi sur la dépendance, annoncé pour cette année, la CAPEB souhaite que les Pouvoirs publics appuient le développement de ces marques pour en favoriser la diffusion et la reconnaissance auprès des particuliers. C’est, en effet, auprès d’eux que les entreprises labellisées réalisent 78 % de leur chiffre d’affaires.

On peut faire des étincelles dans son métier et être moins brillant dans la paperasse.