2021-08-27 10:00:00

L'OPPBTP met à jour le guide de préconisations de sécurité sanitaire

L’OPPBTP met à jour le Guide pour la continuité des activités de la construction en période d’épidémie de coronavirus Sars-Cov-2.

À la suite de la publication, le 9 août, d’une nouvelle version du protocole Covid par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, l’OPPBTP publie une mise à jour de son guide de préconisations de sécurité sanitaire. Cette évolution intègre notamment l’application du pass sanitaire dans le cadre d’interventions dans un établissement recevant du public. La nouvelle version du guide comprend donc, en conformité avec les recommandations du Haut Conseil de Santé Publique et de l’Etat, les modifications suivantes :

• Port du masque : dans les établissements recevant du public, le port du masque reste applicable pour les professionnels y intervenant jusqu'au 30 août. À partir de cette date, ils auront l'obligation de détenir un pass sanitaire et seront dispensés de l'obligation du port du masque, sauf si le préfet, l’exploitant ou l’organisateur l'impose.
• Pass sanitaire : À compter du 30 août 2021 (et du 30 septembre pour les jeunes travailleurs de moins de 18 ans tels que les apprentis), le pass sanitaire sera obligatoire pour intervenir dans un établissement recevant du public : administrations, hôpitaux, restaurants, etc., sauf si l’intervention a lieu hors des espaces accessibles au public, en dehors des horaires d'ouverture au public ou s’il s’agit d’une intervention urgente.
• Personnes présentant des symptômes sur le lieu de travail : elles sont invitées à quitter le travail pour rejoindre leur domicile et surtout aller se faire dépister et s’isoler dans l’attente des résultats. Le protocole de prise en charge des personnes symptomatiques prévoit par ailleurs la possibilité de faire réaliser un test antigénique par un professionnel autorisé et portant des équipements de protection adaptés, au sein de l'entreprise.
• Autorisation d’absence pour se rendre aux rendez-vous liés aux vaccinations contre la Covid-19 : élargissement de l’autorisation d’absence pour se rendre aux rendez-vous liés aux vaccinations contre la Covid-19 pour les salariés et les stagiaires. Ces absences n'entraînent aucune diminution de la rémunération et sont assimilées à une période de travail effectif pour la détermination de la durée des congés payés ainsi que pour les droits légaux ou conventionnels acquis par les intéressés au titre de leur ancienneté. Le salarié est invité à se rapprocher de son employeur afin de déterminer la meilleure manière d’organiser cette absence. La loi prévoit également que cette autorisation est accordée au salarié qui souhaite accompagner un mineur ou un majeur protégé dont il a la charge pour se faire vacciner.
• Pas d’obligation vaccinale pour les personnes chargées de tâches ponctuelles au sein des établissements de soins, médicaux sociaux et sociaux.
• Activité partielle : à compter du 15 septembre 2021, les salariés à risques de forme grave de Covid-19 pouvant être placés en activité partielle devront présenter un nouveau certificat d'isolement même s’ils en ont déjà bénéficié précédemment. Les situations ouvrant droit au bénéficie de l’activité partielle évoluent à cette même date.