2020-06-18 03:29:59

Plan de relance et de redémarrage : 92 mesures pour l’avenir

Un « choc d’une ampleur inédite » : face aux dégâts économiques liés au COVID 19, la CAPEB lance un plan de redémarrage et de relance pour les artisans du bâtiment.

Ce plan, qui vient en complément des aides gouvernementales déjà adoptées, comporte10 grands objectifs déclinés en 36 grandes propositions regroupant au total 92 mesures couvrant toutes les thématiques de l’entreprise que sont :

  1. Donner confiance aux clients des entreprises,
  2. Faciliter le redémarrage de l’activité notamment par une prise en charge des surcoûts dus à la mise en œuvre des gestes barrière dans le cadre d’une fin progressive des dispositifs d’aide d’urgence,
  3. Alléger les charges des entreprises et renforcer leur trésorerie pour éviter au maximum les défaillances d’entreprise,
  4. Donner de la souplesse aux entreprises pour permettre un redémarrage rapide et adapté à tous les types d’entreprise,
  5. Alléger les tâches administratives des entreprises pour qu’elles puissent se concentrer entièrement sur le redémarrage de l’activité,
  6. Ne pas ajouter de surcoûts aux surcoûts pour éviter de bloquer les marchés,
  7. Associer les salariés et les compagnons à la reprise,
  8. Permettre, le moment venu, une relance d’ampleur stimulant la demande, dans une véritable logique de développement durable (social, économique,environnemental) qui préserve la santé et la sécurité des salariés et des compagnons,
  9. Poursuivre et renforcer la dynamique positive de l’apprentissage dans le bâtiment, avenir de l’entreprise artisanale,
  10. Penser l’après crise.

Parmi les 92 propositions par exemple :

  • la généralisation du taux réduit de TVA à 5,5 % pour tous les travaux de rénovation.
  • l’annulation des charges sociales patronales de mars à mai
  • le maintien du recours à l’activité partielle en 2020
  • un moratoire des règlementations qui est appelé jusqu’en2022.
  • un régime d’assurance de catastrophe naturelle sanitaire

Au niveau local la CAPEB Nouvelle-Aquitaine a adressé dès le 3 juin 2020 un courrier cosigné par l'ensemble des présidents des 13 CAPEB départementales à Mme la Préfète de Région ainsi qu'au président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine consultables en suivant les liens précédents.

Une communication destinée aux 5500 élus locaux de la région (Maires, Présidents d'EPCI, Conseil Départementaux ou encore Régionaux) est en cours de rédaction et sera diffusée prochainement par voie postale afin d'attirer leur attention sur les mesures qui les concernent directement.