2020-09-21 05:17:20

Prêts Garantis par l’État (PGE) : les taux d’intérêt sont enfin connus.

Prêts Garantis par l’État (PGE) : les artisans pourront rembourser facilement leur prêt et échelonner sa durée sur 5 ans !

Après plusieurs mois de flou, les modalités de remboursement du prêt garanti par l’État ont enfin été dévoilées. Ainsi, ces prêts seront remboursables avec des taux plafonnés et harmonisés sur une durée maximale de cinq années. Une étape importante pour donner plus de visibilité au chef d’entreprise sur les conditions de remboursement de ces prêts et permettre un remboursement à un coût modéré pour l’entreprise. La CAPEB reconnait l’action du Gouvernement en faveur des TPE.

Un accord a été trouvé entre le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance et la Fédération bancaire française (FBF) qui représente les principales banques françaises. L’objectif de ces prêts garantis par l’État (PGE) est de bénéficier d’un renfort de trésorerie pour faire face à la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 et à ses conséquences.

Focus sur les taux d’intérêt (en fonction de votre durée de remboursement)

Si vous avez souscrit un PGE, vous avez la possibilité de le rembourser au bout d’un an ou de lisser son remboursement jusqu’à 5 années supplémentaires.

Ces taux sont compris entre 1 % et 2,5 % et sont évolutifs en fonction de la durée de remboursement

  • 1 à 1,5 % pour des prêts remboursés d’ici 2022 ou 2023
  • 2 à 2,5 % pour des prêts remboursés d’ici 2024 à 2026

À noter que ces taux comprennent le coût de la garantie de l’État

Une mesure favorable aux entreprises artisanales du bâtiment pour la CAPEB

Dès la mise en place du PGE, la CAPEB s'est empressée d’alerter les pouvoirs publics sur les conditions de remboursement de ces prêts.

Aujourd’hui, la CAPEB est satisfaite que les taux d’intérêt pour le remboursement du PGE soient harmonisés entre les établissements bancaires car nous craignions que les taux d’intérêts varient d’une année sur l’autre et d’un établissement à l’autre.

C’est donc une mesure favorable aux entreprises du bâtiment et aux TPE en général. La CAPEB reconnait l’action du gouvernement qui a entendu notre préoccupation afin de protéger les petites entreprises en encadrant les taux pratiqués par les banques.