2019-03-18 09:22:39

Grand Débat des entreprises de proximité en Deux-Sèvres

Dans un contexte social qui demeure tendu, l’U2P dont la CAPEB constitue la branche du Bâtiment, a décidé de participer au Grand Débat national en consultant les artisans, les commerçants et les professionnels libéraux.

Un « Grand Débat des entreprises de proximité », qui s’est tenu du 21 janvier au 21 févier, et a donné lieu à 42 réunions sur l’ensemble du territoire. A la rencontre des chefs d’entreprise de proximité, l’U2P souhaite garantir l’authenticité et la justesse des problématiques exprimées par les chefs d’entreprises libérales, commerciales et artisanales.
Restitution des débats
Retour en images des réunions

Aussi, le vendredi 15 mars après-midi, le Président de l'U2P et de la CAPEB Deux-Sèvres, Sylvain MULARD accompagné de Jean-Claude ROY (garagiste), Jean-Paul VERGNAUD (comptable), Jacky GARNIER (mécanique Agricole) et Sébastien KUGLER (coiffeur) ont eu le plaisir et l'honneur d'accueillir nos deux Sénateurs, Messieurs Jean-Marie MORISSET et Philippe MOUILLER et nos trois Députés : Messieurs Guillaume CHICHE, Jean-Marie FIEVET et Monsieur Jean-Luc DRAPEAU, suppléant de Madame Delphine BATHO dans l'objectif de leur restituer les 42 débats des entreprises de proximité organisés par l'U2P sur l'ensemble du territoire et notamment en Deux-Sèvres.
Extraits de leurs réponses sur les 7 thématiques abordées : prélèvement obligatoires, aménagement du territoire, formation/apprentissage, emploi et pouvoir d'achat, équité fiscale et sociale, protection sociale, accès aux financements.
Sur la complexité d'application des taux de TVA : il s'agit d'un "sujet ouvert" et la notion de simplification a été semble-t-il été entendue.
Sur la revitalisation des villes-centre bourgs : la vision stratégique sur les flux de population, les habitudes des personnes, les équilibres cœur de ville/périphérie est très complexe pour les grandes villes, plus simple pour les bourgs. Pour respecter les équilibres il faut utiliser les outils juridiques et fiscaux existants : "la mécanique technique existe".
Sur l'apprentissage, il existe un problème de savoir-être professionnel des jeunes en entreprise : il faut trouver rapidement des outils constructifs et partagés pour progresser dans ce domaine (parents-éducation nationale-CFA-dirigeants d'entreprise).
En conclusion, pour nos élus locaux, le Grand Débat et les contributions collectées se traduiront concrètement de 2 façons :
- En redonnant un souffle à la démocratie parlementaire (concrétisés par les propositions d'amendements)
- Le projet de loi de Finances 2020, communiqué en juin permettra de voir concrètement les arbitrages et les priorités décidés par le Gouvernement.
A suivre attentivement...

On peut faire des étincelles dans son métier et être moins brillant dans la paperasse.