Bienvenue à LA CAPEB !

SÉLECTIONNEZ UN DEPARTEMENT

ou accédez directement à la

2017-10-18 00:00:00

Conjoncture du 3ème trimestre 2017 : la conférence de presse du Président Liébus

La croissance de l'activité se stabilise et la reprise se maintient

« L’activité et les perspectives des carnets de commandes laissent présager une année 2017 satisfaisante dans un contexte économique globalement plus positif. Cette dynamique nouvelle reste fragile et dépendante du plan logement, du plan de rénovation énergétique des bâtiments et des décisions qui seront prises dans le projet de loi de finances pour 2018. Vigilance et concertation sont de mise ! »

Patrick Liébus, Président de la CAPEB

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment dévoile les chiffres de l’activité du 3ème trimestre 2017 pour les entreprises artisanales du Bâtiment. L’activité se consolide à +2,5% par rapport à la même période de l’année précédente mais certaines mesures envisagées par le gouvernement dans le cadre du plan logement et du projet de loi de finances 2018 risquent de mettre un frein à cette dynamique, tout particulièrement dans le secteur de la rénovation énergétique. Pour la CAPEB et les professionnels du secteur, la vigilance est de mise, ainsi que sur la question du travail détaché.

Conjoncture au 3ème trimestre 2017 : la croissance se consolide

La croissance de l’activité globale des entreprises artisanales du bâtiment se stabilise à +2,5% au 3ème trimestre 2017 dans un contexte politique et social d’incertitude. Malgré le contexte réglementaire changeant, les prévisions d’évolution de l’activité pour fin 2017 restent entre 2,5 % et 3%.

Neuf – La construction neuve porte plus que jamais la reprise de l’activité (+5%) atteignant son plus haut taux depuis 5 ans. Il s’agit un facteur prometteur d’activité pour l’année 2018 pour les artisans du bâtiment, au vu du nombre d’autorisations de construire (+ 15,2% par rapport à la même période de l’année précédente, soit 499 500 logements) et des mises en chantier effectives (+ 17,1% par rapport à 2016, soit 411 300 mises en chantier).

Ancien –En entretien-amélioration, l’activité maintient un rythme de croissance stable depuis 5 trimestres (+ 1 %), soutenu principalement par les travaux d’Amélioration de Performance Energétique du Logement (+ 2,5% par rapport au 3ème trimestre 2016).

Emploi– L’emploi salarié dans les entreprises de moins de 20 salariés retrouve progressivement des couleurs, avec une croissance de 0,9% au 2ème trimestre 2017 comparé au 2ème trimestre 2016.

Logement – La vente de logements anciens augmente significativement (+ 13 % sur un an) avec 931 000 logements vendus en juillet 2017 en cumul sur 12 mois.

Dynamique territoriale (activité en régions) – La hausse de l’activité bénéficie à l’ensemble du territoire, se situant entre 1,5 et 3,5%, avec un bassin Grand Ouest qui tire particulièrement la croissance (+3,5% en Bretagne, Pays-de-la-Loire et Nouvelle Aquitaine). Pour autant, la croissance de l’activité ralentit en Normandie, Centre Val-de-Loire et Occitanie par rapport au trimestre précédent, tandis qu’à l’Est (Grand-Est et Bourgogne-Franche-Comté) la reprise s’accélère (+ 1,5 % et + 1 % respectivement).

capture

La conjoncture de l'Artisanat du bâtiment au 3ème trimestre 2017 en résumé

  • L’activité globale des entreprises du BTP de 20 salariés ou moins a progressé de + 2,5% en un an au 3ème trimestre continuant d’être portée par le neuf (+5 %) et plus timidement par l’activité en rénovation énergétique (+1 %). Elle est plus prononcée dans les entreprises de 10 à 20 salariés (+3,5 %) que dans les entreprises de moins de 10 salariés (+2,5 %)
  • Métiers : la progression du volume d’activité est comprise en + 1,5 % et +3,5% pour l’ensemble des corps de métiers. Elle s’accélère tout particulièrement pour les métiers de la couverture plomberie chauffage et de l’électricité (+0,5 point par rapport au trimestre précédent). Elle reste constante pour les métiers de la menuiserie-serrurerie et de l’aménagement décoration plâtrerie
  • Le nombre d’autorisations de construire déposées sur 12 mois cumulés à fin août 2017 continue sa progression (+15,2 %), atteignant 499 500 logements
  • Trésorerie : au 3ème trimestre 2017, 28% des entreprises déclarent un besoin de trésorerie (contre 39% un an auparavant) en moyenne égal à 22 000 € (contre 17 000 € un an plus tôt). En effet, avec l’amélioration de l’activité, les montants des besoins de trésorerie augmentent depuis 4 trimestres pour accompagner la reprise.
  • Carnets de commande : la visibilité à début octobre 2017 réduit légèrement par rapport à début juillet (-4 jours) s’établissant à 90 jours. Cela reste 9 jours de plus qu’un an auparavant.

Eléments de conjoncture pour le BTP en général

Emploi salarié dans l’artisanat du BTP : progresse de 0,9 % entre le 2ème trimestre 2017 et le 2ème trimestre 2016, il s’établit à 1 347 700 salariés dans les entreprises du BTP et les signaux sont encourageants. En effet, pour la seconde fois depuis 2 ans, le nombre d’entreprises souhaitant embaucher en janvier 2017 est supérieur au nombre d’entreprises envisageant de licencier ou de ne pas renouveler des contrats. Plus de 8 entreprises sur 10 (88%) prévoient de maintenir l’emploi à son niveau actuel au premier semestre 2017 (comme au second semestre 2016) tandis que 12% des chefs d’entreprise pensent embaucher des salariés supplémentaires (contre 7 % un an auparavant).

Activité en sous-traitance : la part d’entreprises réalisant des travaux en sous-traitance se stabilise à 18%, soit 3 points de plus qu’au même trimestre de l’année précédente.

Démographie des entreprises au 2ème trimestre 2017 :

  • Créations - 14 719 créations (y compris les micro-entrepreneurs) ont été enregistrées dans le BTP (-7,8% par rapport au même trimestre de l’année précédente)
  • Défaillances - 2 769 défaillances d’entreprises ont été enregistrées dans le bâtiment (-19,6% par rapport au même trimestre de l’année précédente)

Crédits :

  • Neuf - Les montants de crédits accordés pour l’achat d’un logement neuf continuent de progresser de +40% de moyenne au 2ème trimestre 2017
  • Ancien - Les montants accordés pour l’acquisition de logements anciens progressent également fortement +38,9%. Les crédits destinés aux travaux d’entretien-amélioration augmentent également ce trimestre mais plus modérément (+24% par rapport au même trimestre de l’année précédente). Cette progression risque fort de ne pas se confirmer dans les prochains mois au vu de la révision du taux de CITE pour les portes, les fenêtres,les volets et les chaudières au fioul, passant de 30 à 15%, voire 0%.

Taux d’épargne : s’élève à 14,5 % (soit 0,4 points de plus par rapport au trimestre précédent), celas’explique notamment par une hausse de la consommation des ménages moins élevée que leur pouvoir d’achat

L’évolution annuelle des coûts de la construction se fait plus importante que celle des prix à la consommation (+2,59 versus +0,9% respectivement)

Téléchargez ici le communiqué de presse de la CAPEB et le dossier de presse diffusé lors de la conférence de presse du Président Liébus le 17 octobre 2017.