Bienvenue à LA CAPEB !

SÉLECTIONNEZ UN DEPARTEMENT

ou accédez directement à la

2017-05-22 02:49:23

En un an, la formation à la prévention dans l’artisanat du BTP a progressé de 14%

Observatoire des formations à la prévention des entreprises artisanales du BTP - 4e édition.

La CAPEB, la CNATP, l'IRIS-ST et l’OPPBTP dévoilent les résultats de la quatrième édition de l’Observatoire des formations à la prévention suivies par les entreprises artisanales du BTP. Cette quatrième édition traite des chiffres de 2014 et se caractérise par une forte progression de la formation continue dans le domaine de la prévention qui est aussi le deuxième domaine de formations suivies par les entreprises artisanales, après le domaine technique.

Formation dans les entreprises du BTP : la prévention progresse, les besoins en formations techniques s’affirment

La prévention, 2e domaine des formations suivies - Après être passées en première position des thématiques suivies en 2013, les formations à la prévention repassent en deuxième place avec 30 % des formations suivies. Les formations techniques occupent la première place du podium (63% des formations) et les formations à la gestion se placent en dernière position avec seulement 7% des formations suivies.
Progression des formations à la prévention – L’année 2014 voit l’accélération des formations à la prévention au sein de l’artisanat du BTP, qui enregistrent une augmentation de +14% du nombre des stagiaires (versus +5% en 2013).
Nette augmentation de la formation continue dans l’artisanat du BTP – Cette augmentation est principalement portée par les formations techniques, qui enregistrent une croissance importante des effectifs stagiaires de l’ordre de +144% sur un an, contre +14% pour la prévention tandis que les formations à la gestion voient leurs effectifs diminuer de 20% par rapport à 2013. Cette forte augmentation s’explique par le fait que cette année les formations techniques dispensées aux chefs d’entreprise intègrent toutes les formations Feebat contrairement aux années précédentes.

La prévention : domaine de formation en progression pour la majorité des thèmes sécurité

Les salariés davantage concernés par la prévention – Si les chefs d’entreprise artisanale du BTP suivent à une écrasante majorité des formations techniques (91%), les salariés sont davantage répartis entre formations à la prévention (46%) et formations techniques (44%). Ceci s’explique par l’obligation générale de formation à la sécurité des salariés par les chefs d’entreprise.
Un suivi des formations à la prévention en hausse pour la majorité des métiers du BTP – Les métiers du plâtre et de l’isolation (+39%) et de la serrurerie métallerie (+30%) enregistrent la plus forte augmentation. En 2014, les métiers de la couverture plomberie chauffage, de l’électricité et des travaux publics figurent parmi les métiers les plus représentés dans les formations à la prévention au regard de leur effectif de référence. Cela s’explique en partie par les risques inhérents à ces métiers (habilitation électrique, attestation de compétence pour l’utilisation d’échafaudages…).
Des disparités régionales qui perdurent – En 2014, les régions Pays de la Loire et Grand Est se démarquent et figurent parmi les régions les plus dynamiques. À l’opposé - et comme en 2013 - l’Ile-de-France et la Provence-Alpes-Côte d'Azur sont en baisse.
Thèmes de prévention : forte progression des formations liées à l’amiante – ces dernières enregistrent une progression de 37%, toujours sous l’influence des évolutions réglementaires de 2012 renforçant l’obligation de formation. Les formations relatives aux contraintes physiques affichent une progression de 44% par rapport à 2013. Toutefois, le nombre de stagiaire formés à ces risques reste faible (7500 stagiaires pour les formations liées à l’amiante et 500 stagiaires pour les formations liées aux contraintes physiques). Les formations à la conduite d’engins, au travail en hauteur et à l’électricité restent les plus suivies (avec respectivement plus de 15 000, 10 000 et 9 000 stagiaires inscrits en 2014).
Le suivi de la formation selon les générations – Les artisans âgés de 21 à 40 ans restent les plus impliqués dans les formations à la prévention (58%). À contrario, les deux extrémités de la pyramide des âges demeurent en dessous de leur valeur de référence. En ce qui concerne les plus jeunes (moins de 20 ans), cet écart peut s’expliquer par leur sortie récente de la formation initiale, durant laquelle les jeunes diplômés ont déjà été formés à certains aspect de la prévention (ex : secourisme, échafaudages, SST…).

Les pistes d’actions en matière de prévention pour permettre la montée en compétences de la filière

Comme pour les éditions précédentes, les travaux de l’Observatoire ont permis d’identifier ou de valider plusieurs actions afin d’améliorer le suivi et l’impact des formations auprès des artisans du BTP :

  • Poursuivre la promotion des formations relatives aux contraintes physiques
  • Intégrer la prévention comme une compétence métier
  • Adapter l’enseignement de la prévention aux besoins et contraintes des entreprises artisanales du BTP
  • Intégrer la prévention à toutes les étapes clés de l’acquisition de connaissance et de compétences (formation initiale, création et reprise d’entreprise…).