2019-03-12 11:30:04

Spécial employeurs : Compte personnel de formation, ça change au 1er janvier 2019

À compter du 1er janvier 2019, le CPF (Compte personnel formation) devient le seul outil de formation à l’initiative du salarié. À cette date, la loi supprime en effet le CIF (Compte individuel formation). Le nouveau « CPF de transition professionnelle », qui est conçu comme une modalité particulière de mobilisation du CPF, prend le relais de ce dispositif.

Par ailleurs, la période de professionnalisation est également supprimée par la loi et remplacée, à compter au 1er janvier 2019, par un nouveau dispositif de « reconversion ou promotion par alternance ».

LES CONSEQUENCES

1/ Monétisation du compte personnel de formation
Le CPF sera, à compter du 1er janvier 2019, crédité, à la fin de chaque année, en euros, et non plus en heures. Il est prévu la conversion des heures inscrites sur le CPF au 31 décembre 2018 en euros à raison de 15 euros de l’heure. Ensuite, le CPF sera crédité au maximum de 500 euros par an, dans la limite d’un plafond total de 5 000 euros. Les personnes non qualifiées (diplôme inférieur au CAP-BEP) et les travailleurs handicapés bénéficieront de majorations.

2/ Le CPF de transition professionnelle
La CIF est abrogé au 31 décembre 2018 et remplacé par le CPF de transition professionnelle. Par dérogation, les OPACIF et les FONGECIF assureront jusqu’à leur terme la prise en charge financière des congés individuels de formation accordés avant le 1er janvier 2019.
L’abrogation du CIF entraîne également la suppression du congé pour examen, qui était conçu comme une modalité particulière du CIF.

Une question ? Un coup de main ? Faites vous conseiller et accompagner par le service formation de la CAPEB 84 : formation@capeb84.fr ou 04 90 13 32 70

On peut faire des étincelles dans son métier et être moins brillant dans la paperasse.