2021-09-23 10:00:00

L'OPPBTP met à jour le guide de préconisations de sécurité sanitaire

L’OPPBTP met à jour le Guide pour la continuité des activités de la construction en période d’épidémie de coronavirus Sars-Cov-2.

L’OPPBTP publie une nouvelle mise à jour de son guide de préconisations de sécurité sanitaire. Cette évolution intègre notamment le renforcement du rôle du donneur d’ordre dans l’application des mesures de prévention prévues dans le plan de prévention, l’introduction de l’obligation vaccinale pour les interventions réalisées au sein d’un établissement de santé, social ou médico-social, ainsi que des précisions concernant l’application du pass sanitaire dans le cadre d’interventions dans un établissement recevant du public. La nouvelle version du guide comprend donc, en conformité avec les recommandations du Haut Conseil de Santé Publique et de l’Etat, les modifications suivantes :

Responsabilité du donneur d’ordre : dans le cadre du plan de prévention mis à jour directement par le donneur d’ordre et l’entreprise intervenante, le chef d'établissement doit veiller à limiter la coactivité et préciser les consignes applicables dans son établissement en matière de port du masque, de pass sanitaire et/ou de vaccination.
• Obligation vaccinale : pour les interventions réalisées au sein d’un établissement de santé, social ou médico-social concerné par l'obligation vaccinale, seuls les salariés du BTP réalisant des prestations de longue durée ou en régie doivent être vaccinés.
Les salariés du BTP intervenant ponctuellement dans ces établissements, c’est-à-dire de manière non récurrente, pour des tâches de très courte durée, ne sont pas soumis à l’obligation vaccinale.
• Pass sanitaire : Pour les interventions dans un établissement recevant du public, le responsable de l’établissement procède au contrôle du pass sanitaire. Cependant, pour une bonne organisation des interventions, l'employeur peut demander à son salarié s’il est en possession d'un pass sanitaire valide. Le salarié doit quant à lui être loyal vis-à-vis de son employeur.
• La Fiche Conseils concernant les collaborateurs vulnérables à risque de forme grave de Covid-19 a également été complétée, en adéquation avec le décret n°2021-1162 du 8 septembre 2021.